Quels fruits portez-vous ?

La Bible compare l'homme qui craint l’Éternel à un arbre planté près d'un courant d'eau et qui porte du fruit en sa saison ( Ps 1). Au delà de la vision bucolique, c'est surtout pour chaque croyant, une invitation à laisser la parole de Dieu l’imprégner et l'Esprit l'émonder, afin qu'il soit utile à Dieu et à son entourage. Il n'y a pas de saison pour un chrétien: il doit porter du fruit , beaucoup de fruit, encore plus de fruit; ce qui veut dire que ses efforts doivent être constants et sa progression spirituelle continue (Jn 15:8).

Parce que l'Esprit de Dieu l'irrigue, il ne peut rester chétif; il doit s'épanouir avec le temps, manifester toujours plus de maturité, et se bonifier.


Une vie livrée et donnée à Dieu ne peut être le fruit de l’effort personnel, mais l’œuvre progressive du Saint-Esprit qui reproduit les traits de Christ en nous. Il le fait lorsque nous coopérons avec le plan divin et que nous nous soumettons volontiers au verdict de Dieu sur notre nature déchue. Ce n'est que lorsque nous acceptons de mourir avec Christ que sa vie peut nous être donnée.


Nous ne sommes pas sans savoir que pour obtenir du fruit, une plante ou un arbre passe par divers processus, plus ou moins longs, et contraignants. Cette petite graine va être enfouie sous la terre et subir diverses mutations. Devenue une plante, elle sera sujette au froid, à la chaleur, à la sécheresse, aux divers insectes... Des mauvaises herbes gêneront sa croissance et pour finir, elle sera maintes et maintes fois taillée... Il en va de la qualité du fruit. De même, la vie chrétienne ressemble assez à ce processus où la graine doit mourir et subir diverses opérations désagréables, avant de voir poindre ses bourgeons.


Galates 5:22 nous énumère le fruit de l'Esprit que sont : l'amour, la paix, la joie, la bonté, la patience, la bienveillance, la foi, la douceur, et la maîtrise de soi. Remarquons qu'il s'agit du fruit , unité indivisible et non des fruits, ce qui veut dire que Dieu veut que nous travaillions à les produire tous et non quelques uns. Mais la Bible en recense d'autres; toutes les œuvres bonnes, peuvent à juste titre être des fruits dignes du royaume de Dieu.


La sagesse a elle aussi son fruit, qui est ''meilleur que l'or'' (Prov 8:19). Cette comparaison peut surprendre à l'heure du matérialisme effrénée, mais sans la sagesse, il nous est impossible d'utiliser les choses à bon escient, de manifester du discernement ou de vivre en bonne intelligence. C'est par les fruits qu'ils portent que Jésus nous a enseigné à reconnaître les faux prophètes; tels ils sont à l'intérieur, tels sont les fruits qu'ils manifestent à l'extérieur; à savoir que si leurs œuvres sont mauvaises, elles reflètent tout simplement leur être intérieur : de ce fait, ils ne peuvent avoir été envoyés par Dieu. C'est aussi par l'amour que nous avons les uns pour les autres, que le monde reconnaît que nous sommes des disciples de Christ.


Si nous reconnaissons que la justice de Dieu nous a été imputée alors que nous étions injustes, nous reconnaîtrions aussi qu'il est juste que Dieu attende de nous des fruits comestibles, juteux et délicieux et non des fruits gâtés, amers ou indigestes. C'est ce que bon nombre de croyants paresseux offrent à Dieu pour prix de leur salut : une vie sans saveur, le fruit de l'injustice, du mensonge, de la division, des querelles, de la jalousie, des critiques etc... Ces fruits n'appartiendront jamais au royaume de Dieu, mais à celui des ténèbres, aussi, gardons-nous de les cultiver ou de les entretenir !


Dieu s’intéresse à tous les aspects de notre vie, pas simplement à l'aspect spirituel. Notre corps, nos désirs, nos émotions, nos relations, nos pensées, tout en nous doit porter du fruit digne de la repentance. Et ce fruit est validé par l'amour que nous lui portons ; mieux que par mille paroles et rites vides de sens que nous lui apportons. Si nous voulons porter plus de fruits, venons à la croix pour y être brisés à toute volonté propre.


Associons-nous et identifions-nous à Christ, l'auteur de notre salut, celui dont le fruit d'obéissance éternel à été offert à Dieu une fois pour toutes, dans une adoration admirable, et laissons l'Esprit de Gloire nous embellir, par des fruits que Dieu agrée et auxquels nous goûterons nous-mêmes jusque dans l’Éternité.




Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019