Pour toi qui as choisi d'être mère au foyer...

Mis à jour : juin 14

Le coeur d'une mère


De tous les rôles que joue une femme, celui d'être mère est primordial. Chaque femme porte en elle cette caractéristique essentielle dont Dieu l'a dotée : l'instinct maternel. Cet instinct est semblable à la vie elle-même. C'est en comprenant la maternité que l'on peut comprendre Dieu, car Dieu est un Père avec un coeur de mère.

On a relégué la maternité en second plan, mais sans elle, aucune vie ne serait possible.

Le propre d'une femme c'est de donner la vie; voilà pourquoi les guerres, et les destructions de toutes sortes, sont absentes du coeur féminin : cela n'est pas dans la nature de la femme.






On a longtemps dévalorisé les femmes aux foyer et vilipender celles qui avaient sciemment fait ce choix. Or, une grande partie de la dégénérescence de notre société tient au fait que l'on ait poussé les femmes à sortir pour aller travailler: la vie de famille s'en est ressentie; les enfants sont souvent livrés à eux-mêmes et le tissu familial s'est fragilisé. N'en déplaise aux féministes, ce constat est vrai. Certes, nous les femmes avons gagné en autonomie, mais à quel prix ! Néanmoins, le fait d'avoir le choix de travailler ou non est une bonne chose.


Aujourd'hui, il est urgent de revaloriser la figure de la mère et de lui accorder la place qui lui revient. Ce qui est tragique, c'est que notre société qui va à la dérive, en redéfinissant certains codes, certaines valeurs, est en train de profaner bien de choses qui sont absolument sacrées.


Certaines femmes ne savent pas en quoi consiste le fait d'être mère, tout simplement parce que avant, ces choses-là s'apprenaient, tout comme faire la cuisine, coudre ou gérer son foyer. Si bien des valeurs se perdent aujourd'hui, n'est-ce pas due à l'éducation qui est donnée aux enfants ? N'est-ce pas de la mère que l'enfant reçoit d'abord cette éducation ?

Les unions libres, le libertinage, la souffrance des individus, l'égoïsme et autres péchés, ont vulgarisé et désacralisé la figure maternelle. Or les enfants apprennent par l'exemple, ils ont besoin de modèles à imiter.


Etre mère c'est naturel, dira-t-on, mais pas pour bon nombre de femmes déprogrammées, qui le sont devenues dans d'affreuses conditions, ou qui ont manqué de sagesse et de discernement.

Notre société a besoin de guérison profonde; hommes et femmes ont besoin également d'être éduqués par Dieu, pour respecter tout ce qui est sacré à ses yeux, ( la maternité en fait partie), tant dans la société que dans l'église.


Les hommes doivent se défaire de leur égoïsme, car la femme n'est pas un objet de plaisir et de jouissance, mais un être sacré, qui donne la vie. Les femmes ont elles aussi besoin de comprendre leur rôle devant Dieu et d'honorer leur corps. Mettre au monde au enfant sans avoir pesé toutes les conséquences, est réellement terrible à la fois pour elles, mais aussi pour le devenir de cet enfant.


Si tu es épanouie en travaillant, gloire à Dieu car ton travail est précieux et contribue au bien-être de ton foyer. Tu n'est pas une mauvaise mère pour autant et tu ne dois pas te culpabiliser parce tu ''loupes'' quelques moments importants dans la vie de tes enfants et que c'est à la crèche qu'il a fait ses premiers pas, ou parce que c'est la nounou qui a entendu ses premiers mots... Certaines situations ne nous laissent que peu de choix !


Si tu es épanouie en restant au foyer et en élevant tes enfants, gloire à Dieu également, car tu es présente lorsqu'ils rentrent de l'école, et ils se sentent en sécurité. Ils sont heureux de rentrer à la maison, d'être accueillis par la douceur d'une mère, la bonne odeur des gâteaux préparés pour leur goûter et de raconter leurs aventures de la journée...Tu ne dois pas non plus te culpabiliser et accepter le titre de ''fainéante'' ou permettre que l'on te qualifie d'avoir ''peu d'ambition'', car le travail d'une mère au foyer est tout sauf dégradant : bien au contraire; c'est une véritable sacerdoce, une oeuvre d'amour, un héritage précieux, une grande responsabilité pour les générations futures et un véritable sacrifice que Dieu honore comme étant une bonne oeuvre (1 Thi 5:10).




0 vue

NOUS SOMMES SUR INSTAGRAM

  • Instagram

Femmes Chrétiennes

Pures & Vertueuses

Newsletter

 Rejoignez-nous 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest - Black Circle

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020