Oublier le passé...

Mis à jour : 19 sept 2019

Certaines d'entre nous avons eu un passé difficile : abus, maltraitance, violences, coups, paroles dévalorisantes nous ont laissé des stigmates profondes qui peinent à s'estomper. L'amour dont Jésus nous a aimées à la croix doit prendre le contrepoids d'un tel passé et nous aider à nous reconstruire car il est aussi venu guérir les cœurs brisés (Es 61).

Il n'est pas toujours aisé d'oublier le passé, et les terribles cauchemars qui viennent nous hanter nuit après nuit. Selon notre sensibilité, notre nature aussi, la guérison prendra plus ou moins place, en fonction du temps que nous consacrerons à notre reconstruction. Faire table rase d'un passé douloureux est plus facile à dire qu'à faire, car le domaine de l'âme est complexe et difficile à appréhender. Difficile ne signifie pourtant pas impossible car Dieu est celui qui connaît chacune de nos âmes et ses racines les plus profondes.

Dans une société où le péché domine, où les cœurs sont durs, froids, méchants et insensibles, l'on trouve des blessures inouïes chez de nombreuses personnes, qui se traduisent souvent par les mêmes actes, car le cœur se ferme souvent aux autres lorsque l'on a été blessé.

Apprendre à guérir est indispensable pour plusieurs raisons ; en tout premier lieu parce que Dieu ne vous a pas créée pour souffrir mais pour jouir de sa paix (Jér 29:11). Ensuite, sachez que nul n'a le droit de porter atteinte à votre identité et à ce que vous êtes ; ce serait porter atteinte à l'image du Créateur que vous portez. Enfin, n'oubliez pas que les personnes qui vous ont fait du mal sont des personnes en souffrance, en lutte profonde avec leur moi intérieure, et qui ne savent pas quoi faire de leur mal-être et de leur fardeau, hormis les rejeter sur les autres.

Déconstruire le passé c'est aussi vous décharger du fardeau des autres.

A toutes les raisons que nous avons déjà évoqué, il y a en dernier lieu le pardon, acte d'amour, qui libérera votre cœur et vos pensées, en tournant votre regard vers Jésus. Et pour celles qui trouvent la chose impensable à cause de la gravité de l'offense ou de la profondeur de leur souffrance, sachez qu'il n'y a rien que le Fils de Dieu n'ait souffert ; aucune humiliation aussi grande, aucune trahison plus vile, et aucune torture semblable à sa crucifixion ; et pourtant il a pardonné, en remettant la justice à celui qui a dit '' A moi la vengeance, à moi la rétribution'' (Deut 32:35).

Le Seigneur Jésus est capable de vous restaurer, de vous guérir entièrement et de vous aider à oublier votre passé douloureux quel qu'il soit, mais vous seule pouvez chasser ce spectre qui vous hante, en étant honnête avec vous-même sur votre situation, et en demandant au Saint- Esprit de vous aider dans cette tâche.

L'entendez-vous vous poser cette question : '' Ma fille, veux-tu être guérie ? '' (Je 5:6).




29 vues

Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019