Lettre ouverte: ''Mon mari fuit la prière''

De nombreuses femmes nous écrivent pour nous faire part de leur détresse et leur difficultés, tant dans leur quotidien, leurs relations, que dans le mariage. Dans Lettre ouverte, nous tenterons de répondre en nous appuyant sur la parole de Dieu.


Bonjour Ecole des Femmes ,


Je m'appelle Sandrine et je vis en région Parisienne. Je suis mariée depuis 3 ans. Lorsque j'ai rencontré mon mari, j'étais chantre dans mon église et très engagée. Il savait que les choses de Dieu étaient ma priorité et que mon désir de servir Dieu était grand. J'ai accepté de le fréquenter parce que je voyais que c'était quelqu'un d'engagé; il dirigeait le groupe de jeunes.

Au début de notre rencontre et même lors de nos fiançailles, tout était parfait; il était très fervent dans la prière, à tout moment, au téléphone ou quand on se voyait, on priait ensemble. Depuis que nous nous sommes mariés, quelque chose a changé car il prie moins qu'avant. La situation s'est même empirée car maintenant lorsque je l'invite à prier, il trouve toujours une tâche urgente à faire, un frère à aller voir ou une excuse pour fuir. Quand j'insiste, il se fâche et me dit de prier, de ne pas s'inquiéter pour lui, qu'il a sa propre relation avec Dieu. Cette situation me frustre et me fait mal, que me conseillez-vous ?


La Bible déclare que l'homme est le chef du foyer et le mot ''chef'', vient de ''tête'', à savoir celui qui dirige et donne une direction à la famille.

Dieu porte un regard particulier sur l'homme et prend au sérieux la responsabilité qu'il lui a octroyée, tout comme il exigera dans l'A.T. que les hommes se présentent devant lui trois fois par an.


Trois fois l'an, tous les hommes viendront se présenter devant moi. Ex 23:17

Ceci signifie que Dieu attend une certaine position des hommes en tant que sacrificateurs; il les appelle à se présenter devant lui et à élever des mains pures (1 Thi 2:8). Si Dieu en avait fait une loi, c'est parce qu'il connaissait le coeur de l'homme (rebelle, orgueilleux...) et savait que ce n'était pas du tout une évidence.


Le changement d'attitude de ton mari Sandrine nous amène en premier lieu à nous demander si réellement tu savait qui était cet homme lorsque tu accepta de t'engager avec lui. Était-il vrai ou jouait-il un simple rôle d'homme très spirituel pour t'appâter, sachant que tu était une femme engagée dans l'assemblée ?

De nombreuses femmes comme toi, vivent au quotidien avec un homme rencontré à l'église, qui se dit ''chrétien'', mais qui dans la réalité ne vit pas comme un authentique disciple de Christ; parmi eux, certains ont même des responsabilités dans l'Eglise.


La colère de ton mari prouve que quelque chose cloche bel et bien, et ses arguments vont à l'encontre de la parole qui demande à l'homme d'être un modèle dans son foyer, d'instruire sa maison et de jouer pleinement son rôle de conducteur spirituel (Deut 6:7, Ps 128:1, 1 The 5:17, 1 Pi 3:1 ) .

Il s'agit d'entamer une discussion sérieuse avec lui afin de savoir pourquoi ce changement du jour au lendemain; s'il passe par un temps d'épreuve, de sécheresse spirituelle ou s'il y a quelque chose de plus grave derrière son refus de prier avec toi.


La prière créé du lien dans un couple et l'affermit. Elle permet de faire face ensemble aux difficultés. Elle est un puissant activateur lorsque l'un a un coup de fatigue. Même si chacun peut en effet avoir sa propre communion avec Dieu, vous ne vivez plus seul, vous êtes mariés maintenant, et pour bâtir ensemble, le culte familial est indispensable.


Enfin, s'il s'agit d'une attaque contre ton couple, lève-toi dans la prière et demande au Seigneur de te révéler ce qui ne va pas; assurément il le fera. Prie pour ton mari afin que le Seigneur brise ses forteresses et sa résistance. Que Dieu le mette face à ses responsabilités d'époux et de responsable spirituel, car il ne peut continuer à enseigner les jeunes s'il ne suit pas les principes bibliques. Ceci serait extrêmement préjudiciable à son âme.


Que le Seigneur te fortifie Sandrine, nous pensons à toi dans la prière.



Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019