Lettre ouverte : '' Mon mari a pris des crédits en mon nom et à mon insu.''

Bonjour Ecole des Femmes,


Je m'appelle Régine*, je suis infirmière, j'ai 2 enfants et je suis mariée depuis 7 ans.

Je ne sais pas quoi faire, je me sens perdue, désorientée et je vis un cauchemar depuis que j'ai découvert que mon mari a pris deux crédits pour un total de huit mille euros en mon nom et à mon insu. Nous sommes passés par des situations difficiles, où il ne travaillait pas beaucoup, et il me promettait toujours que ça irait mieux, mais là j'ai failli tomber à la renverse, d'autant plus qu'il n'arrive pas à me dire ce qu'il a fait de cet argent, juste que c'était pour lancer son entreprise, mais cette entreprise n'a jamais vu le jour. Il a promis de me rembourser lorsque ça ira mieux mais cette situation a jeté un froid entre nous; j'ai l'impression que je vis avec un étranger. De plus, j'ai peur qu'il ne puisse plus payer et que tout ça me retombe dessus. Je pourvois déjà à la plupart des frais du ménage. Que me conseillez-vous? Je ne dors plus et je suis très angoissée. Que Dieu vous bénisse pour votre aide.


************************************************


Régine que la paix du Seigneur soit ta force; remets-lui ton coeur et tout ira bien.

Je ne sais pas par où commencer; ton mari est-il converti ???? Deux crédits à ton insu ???? Comment un tel plan machiavélique a-t-il pu lui être inspiré ? Pourquoi ne les a-t-il pas pris à son nom ? Ah oui, tu dis que sa situation était instable...

D'abord que dit la parole au sujet des dettes, crédits et autres emprunts ?


'' Ne devez rien à personne, sinon de vous aimer les uns les autres.'' (Rom 13:8)


et encore :


''celui qui emprunte est l’esclave de celui qui prête.'' (Pro 22:7)


La Bible demande au chrétien de faire preuve de prudence dans ses rapports avec l'argent : se lancer dans des crédits et des emprunts sans réfléchir peut-être grave de conséquences et a conduit de nombreux ménages dans des gouffres sans fin.

Régine, tu te sens déboussolée car tu estimes avoir été trahie par ton mari et ce pour plusieurs raisons:


- il t'a menti

- il a usurpé ton identité, utilisé ton nom et ta signature

- il a contracté des crédits sans se référer au couple

-il est incapable de justifier l'usage de cet argent


Le fait que tu aies peur des conséquences qui pourraient en découler est légitime, car en cas de défaut de paiement, tu ne pourrais pas y faire face, avec 2 enfants à charge.


Ton mari a commis un acte très grave mais la question qui se pose est :

Quel est son rapport à l'argent ? Est-il dépensier ? A-t-il d'autres crédits que tu ignores ? Pour quelle raison il en est arrivé là ? A-t-il fait un investissement fâcheux ? A-t-il une double vie ?

Toutes ces questions sont légitimes et passeraient dans l'esprit de n'importe quelle femme.


Dans un couple, le maître mot c'est la confiance et cette confiance, ton mari l'a brisée. Le fait qu'il soit incapable de justifier l'usage de l'argent emprunté, rend la situation encore plus difficile : il est impossible de lui trouver des circonstances atténuantes. Je pense que ton coeur serait plus apaisé si tu savais où est passé l'argent emprunté; or te laisser dans le flou, créé un climat d'insécurité.

Tu devrais avoir une conversation franche avec ton mari et lui rappeler les bases et les fondements d'un couple (chrétien ou non). Il ne faut pas hésiter à lui dire que son acte a brisé la confiance que tu pouvais avoir en lui et que pour retrouver cette confiance, il y a un minimum que tu attends de lui : te dire toute la vérité sur la destination de l'argent, (en espérant qu'il ait fait un mauvais investissement en vue d'avoir une activité pérenne),


L'idéal serait que tu justifies auprès des organismes de crédit que tu as été victime d'une usurpation d'identité, mais cela pourrait aller loin : dépôt de plainte, main courante; ce qui ne ferait qu'envenimer la situation (et l'emmènerait tout droit en prison); donc, nous allons essayer d'éviter ça.

Il faut donc que tu mènes ton enquête avec sagesse et que tu surveilles la situation de près; s'il s'avère que cet homme que tu croyais honnête est devenu un faussaire et a décidé de faire cavalier seul en te dépouillant, tu n'auras pas d'autre choix que de te protéger, car un grand nombre de femmes ont vu leur conjoint faire main basse sur leur carte bleue et prendre des crédits qu'elles ont dû rembourser . Mais si ton mari est honnête et a eu un moment d'égarement, beaucoup de prière et une discussion claire devraient vous aider à tout remettre à plat. Bien sûr, plus question pour lui de traînasser sur le canapé, il doit coûte que coûte trouver un travail stable pour rembourser ces crédits. Insiste bien là dessus : c'est non négociable !


Quant à la confiance, elle mettra du temps à revenir et c'est normal...


Courage Régine, on est avec toi !


Les noms et les données fournies ont été changées afin de préserver l'anonymat




51 vues2 commentaires

Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019