Lettre ouverte :''Dans ma famille, les femmes ne se marient pas''

Bonjour Ecole des Femmes!


Je m'appelle Grâce, j'ai 36 ans et je vis à Libreville. J'élève seule mes 3 enfants, chacun d'un père différent. Je le précise car c'est là mon principal problème.

Je n'ai jamais aspiré au mariage surtout lorsque je voyais la situation de mes soeurs et de mes cousines. Les relations n'aboutissent jamais, les hommes viennent, ont l'air très prometteur, mais au final, ils s'en vont. J'avais toujours dit à mes soeurs que je ne ferai confiance à aucun homme, quitte à ne jamais me marier. Mais comme elles, j'ai fini par succomber je ne sais comment. Aujourd'hui lorsque je regarde ma vie et que je réfléchis, je me rends compte que c'est pareil pour toutes les femmes de ma famille, y compris ma mère et mes tantes. Mais ce n'est pas tout, financièrement c'est aussi un combat de tous les jours et rien de ce que j'entreprends ne va au bout. Je sais que ce n'est pas normal et je sais aussi que dans nos familles africaines, la sorcellerie et les fétiches nous condamnent, mais je crie au Seigneur car je ne veux plus de cette malédiction dans ma vie. J'ai accepté Christ dans ma vie, pour sortir de ces malédictions mais je ne vois pas le bout. Que me conseillez-vous ?



---------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Bonjour soeur Grâce,


Ta situation n'est pas très différente de beaucoup de femmes que ce soit en Afrique ou même ailleurs et l'analyse que tu nous livre est très juste : il y a bel et bien sur ta vie et sur celle des femmes de ta famille une malédiction d'esclavage et d'asservissement.


Ces liens, sont héréditaires et perpétués par des esprits familiaux. Il y a encore de nombreux courants évangéliques qui nient cette réalité, tout comme la nécessité de passer par la délivrance lorsque c'est nécessaire ( même en étant chrétien), mais la Bible est très claire à ce sujet et ce ne sont pas un, mais des vingtaines de versets, qui nous montrent les conséquences des péchés des pères sur leurs descendants:


car moi, l'Éternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l'iniquité des pères sur les enfants jusqu'à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent. Ex 20:5


Préparez le massacre des fils, A cause de l'iniquité de leurs pères! Es 14:21


Nos pères ont péché, ils ne sont plus, Et c'est nous qui portons la peine de leurs iniquités. Lam 5:7


Veux-tu les juger, veux-tu les juger, fils de l'homme? Fais-leur connaître les abominations de leurs pères! Ez 20:4


Ce n'est pas une question relative à l'Ancien ou au Nouveau Testament, à la loi ou à la grâce: c'est une question de principes et de lois spirituelles.


Dans certaines familles, l'accent est mis sur la pauvreté: rien de ce qui est entrepris n'est couronné de succès, les échecs sont répétés et permanents, l'argent, même lorsqu'il arrive, semble tomber dans un panier percé, le travail est instable voire inexistant. Toute tentative d'épargner est inutile: des mains invisibles semblent aspirer l'argent : accident de voiture, maladies, pannes en tout genres, dépenses imprévues, bref, impossible de mener une vie décente et normal.


Côté relations, ce n'est pas mieux : mère et fille ont souvent la même histoire, et ce que le père a fait, le fils le reproduit également. Quant aux femmes, elles sont comme ''marquées'' spirituellement pour n'attirer que les mêmes types d'hommes: des aventuriers, des menteurs, qui les abandonnent avec un ventre...


Il est prouvé que les femmes ayant été victimes de viol, l'ont été pas une mais plusieurs fois...C'est vraiment un cycle permanent d'où l'on sort difficilement, et par là, on sait que l'on a affaire à une malédiction et non à des situations de malchance.


Cette ''marque'' spirituelle est liée au sang et au nom familial; en effet, des esprits impurs sont chargés de perpétrer cet héritage familial. Chaque génération y inclut ses propres péchés et c'est ainsi que ces esprits sont nourris...C'est encore pire lorsque certains membres de la famille sont des sorciers et pratiquent l'occultisme: l'alliance est encore plus forte. Ils sont souvent à l'origine des déboires de la famille qu'ils ont livré à Satan. Voilà pour la théorie...


Les célibats forcés peuvent avoir plusieurs causes : outre les héritages familiaux, la conception des enfants hors mariage fait passer des esprits d'impudicité dans le cordon ombilical: impossible alors de mener une vie de chasteté. C'est déjà un sujet de repentance, ensuite; il y a les partenaires sexuels avec qui on se lie. C'est un vrai mariage spirituel et il faut briser ces liens d'âmes. On peut rester lié à un homme que l'on ne fréquente plus et qui peut se manifester ( ou non) sou forme de mari de nuit.

Enfin, l'esprit de la sirène des eaux, a une part active dans le célibat forcé, les divorces, etc...

J'ai écrit un livre à ce sujet sur la délivrance, Laisse aller mon peuple, qui pourrait t'aider

à mieux comprendre tout ça.


Dans la pratique, venir à Christ c'est bien, mais cela ne suffit pas à enrayer ces problèmes: il faut renoncer à ces alliances et sortir de ces liens. Je ne sais pas depuis combien de temps tu es convertie mais tu devras t'engager dans une véritable bataille. Le jeûne de Daniel, la repentance et la confession des péchés est très efficace contre les malédictions des péchés des pères. A renouveler autant de fois que le Saint Esprit te poussera à le faire (voir Daniel 9).

Si possible, fais-toi suivre par ton pasteur ou ton responsable spirituel, s'il a des notions dans le domaine de la délivrance, mais étant au Gabon, je crois que oui.


C'est un combat ardu, mais fais confiance au Seigneur pour te montrer exactement les causes de ce que tu subis et il te le révélera.


Nous te soutenons dans nos prières, chère Grâce. Sois fortifiée.




Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019