Les 3 ennemis de la prière

La prière, on le sait , est un incontournable de la vie chrétienne, un ingrédient indispensable qui témoigne d'une vie spirituelle saine.

Certains jours, s'agenouiller pour prier, relève du parcours du combattant : on s'y met à plusieurs reprises, le téléphone ne cesse de sonner, notre esprit est ailleurs, nos pensées sont dissipées et la motivation n'est pas au rendez-vous. Mais au-delà de ce constat, nous devons surtout nous mettre en garde contre trois redoutables ennemis, qui n'ont d'autre but que de paralyser notre vie de prière.


La paresse


Ayez du zèle, et non de la paresse . Rom 12:11


Certains chrétiens ne prient pas ou prient peu, par paresse. Ils donnent le minimum à Dieu, consacrent bien plus de temps à la télévision, aux sorties, au sport, à Netflix, et à ce qu'ils aiment; mais ils voudraient recevoir autant que ceux qui consacrent au minimum une heure de leur temps aux pieds de Jésus.

Dieu fait aussi ses comptes, et ce que nous lui donnons, c'est ce que nous recevons, ni plus ni moins: c'est une loi spirituelle.

Votre chair n'aura jamais envie de prier car elle a des désirs contraires à ceux de l'Esprit (Gal 5:17), alors faites-lui la guerre sans merci, car sans une vie de prière assidue, vous glisserez lentement mais sûrement vers la tiédeur spirituelle, ce qui est très grave.


La négligence


Maudit soit celui qui fait avec négligence l'oeuvre de l'Éternel . Jer 48:10


Certains chrétiens sont instables dans la prière ( mais pas uniquement) et cette instabilité qui est une seconde nature, vient de la négligence et d'un manque de discipline; or Dieu cherche des hommes et des femmes fidèles, en qui il peut se reposer. S'il vous a confié une tâche dans la prière, vous devez vous y consacrer sans négligence aucune.Songez que quelquefois, des vies entières, des familles, ou des nations dépendent de vos prières.

Si vous avez du mal à vous cadrer et à vous structurer, incluez vos temps de prière dans votre agenda, jusqu'à ce que vous soyez ''réglé'' et l'assimiliez dans votre for intérieur.Vous verrez alors votre esprit vous pousser irrésistiblement vers la prière et votre chair obéir sans difficulté. N'oubliez pas : on chasse une habitude par une autre habitude.


Le doute


Qu'un tel homme ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur . Jac 1:7


C'est une des raisons pour lesquelles nous obtenons peu dans la prière, car celui qui s'approche de Dieu doit croire qu'il existe et qu'il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent (Heb 11:6). Le fait de prier depuis de longues années et de ne pas en voir les fruits, peut en décourager plus d'un, mais les héros de la foi (Heb 11) nous sont cités en exemple, afin que de nous inciter à faire confiance en celui qui détient les promesses. Quelquefois, le temps, l'attente, font aussi partie du processus, et non juste le résultat. A ce que Dieu veut nous donner, il y a aussi la transformation de notre coeur.

Approchez-vous de Dieu avec l'assurance qu'il est votre père. Cette dimension dans la relation à Dieu, peut changer du tout au tout notre conception de la prière et nous ancrer dans une foi inébranlable.


Il ne vous reste plus qu'à prendre l'épée de l'Esprit et à décapiter ces trois montres...




Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019