Le choix du conjoint


Le mariage est un projet et non un objet. Un objet est destiné à être utilisé selon nos besoins, puis une fois usé, il peut être remplacé. Notre monde fonctionne un peu selon ce principe : on se défait de tout ce qui est usé, démodé, inutilisable, ou que l'on ne désire plus.Un projet, c'est autre chose, il se construit à force de réflexion, de temps, de sagesse; on le chérit car il est destiné à perdurer.



Avant d'épouser un homme ou une femme, il y a une multitude de choses à savoir. C'est parce que nous ne prenons pas le temps de chercher, de savoir, et de connaître, et que nous accordons plus de temps aux choses superficielles, au détriment de ce qui est essentiel, que le réveil s'est trouvé être douloureux pour bon nombre de couples. Pourquoi le mariage présente un tel défi aujourd'hui et se solde par 50 pour cent d'échec, y compris chez les croyants ? Parce que dans ce projet, il y a plusieurs facteurs que nous négligeons. Nous allons établir deux bases primordiales pour quiconque souhaite s'engager dans le mariage. Si ces deux notions sont bien comprises et assimilées, alors vous pourrez aller plus loin.

1- Le mariage est un acte hautement spirituel et doit être compris comme tel. Comme toutes les choses spirituelles, il obéit lui aussi aux principes et règles spirituels.


2- Le mariage est une opération de fusion : deux personnes bien distinctes et bien différentes, veulent se mettre ensemble pour former un tout harmonieux. Le résultat d'une telle fusion est une nouvelle entité: ils deviennent alors un (Genèse 2 :24).

A partir de ces deux fondements essentiels que nous avons posé, bâtissons maintenant notre projet. Si le mariage concerne trois personnes, Dieu, moi et l'autre, comment faire un choix qui satisfera les trois protagonistes ? Voyons comment faire ce choix.


1-Etre dans l'alliance, est-ce une obligation ?


En tant que croyants, nous savons que le mariage est une alliance aux yeux de Dieu, et toute alliance est en principe inviolable. Avant de vous lancer dans une relation et de vous engager, vous devez vérifier si cet homme ou cette femme est dans l'alliance. Abraham avait fait jurer à son serviteur Eliezer de ne prendre aucune femme étrangère pour son fils Isaac (Genèse 24 :2). Pourquoi ? Parce qu'il voulait une femme qui était dans l'alliance afin de préserver la bénédiction que Dieu lui avait promise, ainsi qu'à sa postérité.

Certaines personnes ne pourront jamais faire leur propre choix en ce qui concerne leur conjoint. Elles ont fait maintes tentatives, sans succès, car une alliance particulière régit leur vie, et Dieu a prévu une personne spécifique pour elle et uniquement celle-là. Si vous êtes appelé à exercer le ministère, sachez qu'il vous sera impossible d'épouser qui vous voudrez ; vous devez attendre que Dieu vous mette face à la personne qu'il aura choisi: c'est là un mystère divin et de tels cas existent aujourd'hui.


2- Ne pas se fier aux apparences


Beaucoup de personnes vont à l'église, mais ne sont pas converties pour autant. Dans l'église, on trouve de tout, l'ivraie et le bon blé; ne vous fiez donc pas au fait que la personne assiste régulièrement aux cultes et autres activités de l'église : bien au contraire, vérifiez la profondeur de sa conversion et les fruits spirituels qu'il/elle porte. Comment ? En priant.


On le sait, la première impression que l'on a de quelqu'un est importante. Mais on peut aussi se tromper quelques fois: quelqu'un de timide et de discret, peut avoir une apparence froide sans l'être pour autant. Si vous avez des valeurs, vous ne permettrez jamais à quelqu'un de vous approcher n'importe comment et de vous faire la cour de façon charnelle, avec légèreté, désinvolture, ou de façon déplacée (blagues, allusions sexuelles etc..). Si vous voulez bâtir sur des choses spirituelles, alors, cette personne devra avoir le langage adéquat et faire preuve de respect.

Lorsque l'on commence à fréquenter quelqu'un, on est comme sur un petit nuage et tous les défauts de l'autre sont sublimés à nos yeux. On oublie que ce n'est pas forcément la réalité et que l'autre est dans un jeu tacite implicite de séduction, le but étant de vous charmer. Vous devez donc dépasser les apparences, ce que vos yeux voient et ce que vos oreilles entendent pour aller en profondeur. La Bible dit que nous ne connaissons personne selon la chair (2 Corinthiens 5:16). Dieu seul est capable de vous révéler qui est la personne que vous avez en face de vous, et pour cela vous devez prier avec ferveur et détermination.

Beaucoup de personnes mettent la charrue avant les bœufs, elles négligent la prudence et la prière et commencent à fréquenter la personne avant d'avoir obtenu le feu vert de Dieu. Elles acceptent les rendez-vous au restaurant, passent de longues heures au téléphone ensemble, alors qu'elles ne sont pas sûres de l'issue de la relation. Si vous faites cela, sachez que vous risquez de faire naître des sentiments pour la personne dans votre cœur et de créer un attachement dont vous aurez du mal à vous défaire si les choses tournent mal.


Si un frère ou une sœur vous exprime ses sentiments, écoutez-le/la, et ensuite allez prier, en gardant vos distances. Vous devez éviter tout rapprochement avant de savoir si c'est bien lui ou elle. Si la personne vous harcèle et a du mal à comprendre ce principe, sachez qu'elle est charnelle et aura du mal à vous respecter.


3-Que faire des signes que j'ai reçu ?


Il ou elle est venu vous déclarer ses sentiments et depuis vous rêvez, vous cherchez des signes, le pasteur vous a donné une prophétie...bref, toutes les planètes s'alignent en faveur de votre bonheur...Quoi de plus normal que de rêver de quelqu'un qui vous a déclaré sa flamme, surtout si il ou elle vous plaît ? Votre cerveau s'est mis en branle et votre libido aussi : rien de très spirituel là dedans! Quant aux prophéties du pasteur, abstenez-vous de leur accorder la moindre importance, car sur un sujet aussi vital que le mariage, Dieu ne peut s'adresser à une tierce personne et vous laisser dans le flou...


Le Seigneur n'est pas insensé, mais nous, nous le sommes quelquefois ! Se marier à coups de rêves, de songes ou de prophéties est une catastrophe sans nom. Vous pouvez interroger ceux qui l'ont fait ! Le mariage n'est pas une loterie, vous devez savoir quel genre de personne vous voulez épouser et avec qui vous voulez bâtir votre vie.

4-Quelle vision pour la famille ?


Vous devez connaître la vision que votre futur a pour la famille: s'il n'en a pas, où compte-t-il vous emmener ? L'homme est le sacrificateur du foyer ; en principe, il reçoit la direction de Dieu, mais la femme peut également connaître cette direction. La vision correspond au modèle biblique de famille que vous voulez bâtir ensemble, au fonctionnement de votre foyer et aux valeurs que vous voulez transmettre à vos enfants. Rares sont les croyants à débattre de ces choses avant le mariage, pour savoir si l'autre adhère pleinement à cette vision.



La vision doit être comprise, choisie et non subie. Sinon, sachez que ce n'est pas la bonne personne. Ne bradez pas vos valeurs au profit de choses moins importantes que celles-là. Si votre futur préfère passer plus de temps dans des banalités que dans les choses spirituelles et qu'il fuit tout ce qui ressemble à la prière et aux partages bibliques que vous lui proposez, sachez que vous ne pourrez jamais rien bâtir de spirituel ensemble. Prier ensemble contribue à l'unité spirituelle.

La prière et le discernement de l'Esprit sont nos meilleurs alliés dans ce choix qui est celui de toute une vie.

74 vues

 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Femmes Chrétiennes

Pures & Vertueuses

Newsletter

 Rejoignez-nous 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest - Black Circle

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020