La souffrance en 6 questions

La question principale du livre de Job reste d’actualité . Nous nous demandons encore aujourd’hui pourquoi les croyants ou des innocents doivent connaître la souffrance et affronter des difficultés. Au cours d’un long débat, les amis de Job –pourtant supposés être sages- se sont montrés incapables de répondre à cette question. Ils ont commis une erreur grossière pour laquelle Dieu les a blâmés : présupposer que les difficultés surviennent uniquement suite à un péché.


On commet la même erreur aujourd’hui lorsque l’on affirme que la maladie ou le manque de bénédictions matérielles sont le signe d’un péché non confessé ou d’un manque de foi. Même si normalement, la connaissance de Dieu a pour fruit une vie plus heureuse et la rébellion une vie d’insatisfaction, cette règle n’est pas absolue. C’est Dieu qui est le Maître absolu.


Dans un monde imprégné par le péché, le malheur et la souffrance touchent les bons comme les méchants. Cela ne signifie pas que Dieu soit indifférent, qu’il ne prenne pas soin des hommes, qu’il soit injuste ou qu’il ne soit pas assez puissant pour nous protéger. Si le mal frappe, c’est parce que nous vivons dans un monde déchu où les croyants et les non-croyants, subissent les conséquences du péché. Dieu permet au mal d’agir pour un temps, mais il le tourne à notre avantage (Rom 8 .28). Nous ne saurons peut-être jamais pourquoi il permet tel ou tel événement, mais nous pouvons être certains qu’il est Tout-Puissant et qu’il sait ce qu’il fait.


Pourquoi ne pas décider de considérer notre prochaine épreuve comme une occasion de nous tourner vers Lui et de puiser notre force en Lui ? Nous découvrirons un Seigneur qui désire nous manifester son amour et sa compassion. Si nous pouvons lui faire confiance dans la souffrance, la confusion et la solitude, nous parviendrons à la victoire et nous vaincrons le doute (un des meilleurs leviers de Satan). Prenons Dieu pour appui, sachant que nous ne serons jamais séparés de son amour.


6 questions en rapport avec la souffrance


1 – Suis-je puni(e) par Dieu à cause d’un péché ? Je dois confesser mon péché.


2 – Satan m’attaque-t-il parce que j’essaye de vivre ma foi ? Je dois demander la force nécessaire à Dieu.


3- Dieu me prépare-t-il à un service particulier et m’apprend-t-il la compassion envers ceux qui souffrent ? Je dois résister à l’apitoiement et demander à Dieu d’ouvrir des portes et de me fournir des occasions d’aider d’autres personnes qui souffrent comme moi.


4- Ai-je été choisi(e) pour faire l’objet d’un test comme Job ? Je dois accepter l’aide du corps des croyants, et faire confiance à Dieu pour l’accomplissement de son plan dans ma vie.


5- Est-ce que je souffre du fait de conséquences naturelles dont je ne suis pas directement responsable ? Je dois reconnaître que dans un monde déchu, les justes et les méchants, souffrent de la même manière mais que les justes ont la certitude de voir leur souffrance prendre fin un jour.


6- Ma souffrance a-t-elle une cause inconnue ? Je ne dois pas me replier sur moi-même, mais proclamer ma foi en Dieu, être certain (e) qu’il agit en ma faveur et attendre patiemment son aide.


Soyez bénis,


Vie Nouvelle



17 vues

Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019