La décence vestimentaire

Mis à jour : juin 14

La Bible s'intéresse beaucoup à la tenue vestimentaire et de nombreux passages bibliques tournent autour des vêtements : ceux du premier couple qui étaient spirituels, ceux du sacrificateur, ceux des hommes et des femmes qui devaient être distincts ( les femmes ne devaient pas s'habiller comme un homme...), ceux des prophètes comme Samuel, Elie ou Jean Baptiste, ceux des riches de l'époque du Christ, ceux de Jésus lui-même, qui respectaient les convenances de l'époque, sans oublier la robe en fin lin, dont l’Épouse sera parée aux noces de l'Agneau.


Il y a de nombreux passages bibliques impossibles à citer ici, mais c'est vous dire la place qu'a occupé le vêtement tout au long des siècles, car c'était un élément de distinction identitaire, des valeurs que l'on souhaitait transmettre et non juste des morceaux de tissus qui recouvraient le corps.




Aujourd'hui le vêtement s'est beaucoup démocratisé et les frontières entre riches et pauvres sont moins perceptibles ; cependant certaines personnes font encore très attention à leur tenue vestimentaire et nous devrions en être de la partie, car une bonne tenue vestimentaire restera toujours de rigueur non seulement à cause de notre foi, (même si selon l'adage l'habit ne fait pas le moine), mais aussi dans certaines occasions de la vie et elles sont nombreuses.


En tant que femmes chrétiennes, nous sommes appelées à être des modèles de vertu et de modestie pour d'autres femmes, nous avons des valeurs à transmettre et un message à véhiculer au monde, or de nombreuses femmes chrétiennes sont encore dans l'incapacité de distinguer ce qui est conforme à leur vocation de femmes vertueuses. Nous sommes témoins d'un véritable drame à ce sujet car nos sœurs, grisées par les vents de la modernité, s'affublent de vêtements indécents et autres bizarreries pour venir dans la maison de Dieu.


Pour de nombreuses personnes, le dimanche est le seul moment de la semaine pour se mettre sur son trente et un, aussi, il n'est pas rare de voir certains lieux de cultes se transformer en défilé de mode et des soeurs porter des mini jupes, des décolletés plongeants et autres tenues indécentes. Mes sœurs, j'ose vous poser une question : comment vous habillerez-vous si vous étiez attendues au palais de l’Élysée ou aviez une rencontre avec une personnalité importante ? Iriez-vous à cette rencontre dans une tenue quelconque ou une tenue sexy ? N'auriez-vous pas envie de vous montrer sous votre meilleur jour, en mettant une robe particulièrement élégante par respect pour la personne que vous rencontrez, au regard de sa fonction et de son importance ? Il en va de même avec celui que nous adorons et qui est notre Dieu, il est saint et nous devons nous présenter devant lui de façon convenable.


Outre la Bible, il existe quantité de manuels traitant de la décence vestimentaire, qui s'accordent pour dire qu'une tenue féminine est correcte lorsqu'elle répond aux normes de décence, de modestie et d'élégance. Dans la décence, ce qui est recherché c'est la pudeur ; rien ne doit choquer le regard ou offenser, les parties du corps les plus sensuelles ou évocatrices doivent être cachées, et particulièrement l'anatomie féminine. Dans la modestie, ce qui est attendu c'est la simplicité. Il faut éviter les tenues tape-à-l’œil, aux couleurs trop vives, trop bariolées et tout ce qui fait ''strass et paillettes''. Enfin l'élégance fait appel à notre identité de femme, car nous devons nous habiller comme des femmes et non comme des hommes.


L'élégance féminine est sublimée par la robe et la jupe, elle ne tolère pas le pantalon qui rappelons-le, est un vêtement d'homme et n'a pas été créé pour l'anatomie féminine. Le pantalon jean est ce qu'il y a de pire dans une garde robe féminine, car ce vêtement a été inventé pour les chercheurs d'or aux USA, qui avaient besoin d'un tissu solide pour se protéger de la chaleur et de la poussière. Aujourd'hui le pantalon jean est partout et les femmes savent que lorsqu'elles le portent, les hommes se retournent sur leur passage ; vous me direz qu'il en est ainsi pour la jupe ou la robe, mais je peux vous assurer que rien ne dévoile plus l'anatomie féminine que le pantalon jean.


Nous ne devons pas être des occasions de chute pour les hommes, et nous devons surtout nous honorer et honorer le Dieu que nous disons servir (Mathieu 5:28). La sainteté des femmes chrétiennes passe par une réappropriation correcte de leur féminité car être féminine ou élégante, ce n'est pas être sexy: c'est être habillée telle qu'une dame de qualité et de valeur devrait l'être, sans offenser ou choquer la morale. Il n'est pas rare que je prenne pour exemple les femmes musulmanes. Je ne dis pas qu'il faille se voiler comme elles, mais elles s'habillent avec décence et nous critiquent pour notre manque de sainteté et de pudeur ; le constat est là et il est bien triste...


Et si vous passiez en revue votre garde robe ? Avant de sortir de chez vous pour vous rendre à l'église, demandez au Saint-Esprit :''Suis-je bien habillée ? Montre-moi si quelque chose dans ma tenue n'est pas à ta gloire.''

Soyez sûres qu'il le fera.


Faty Cardoso Eriollah

71 vues

 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Femmes Chrétiennes

Pures & Vertueuses

Newsletter

 Rejoignez-nous 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest - Black Circle

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020