L'endurcissement spirituel

La liberté que nous avons en Christ est une chose précieuse, mais cette même liberté peut vite nous conduire au désastre, si elle n'est pas confiée à Dieu, l'auteur de la véritable liberté. Il nous arrive tous de façon inconsciente la plupart du temps, de prendre quelques libertés avec la volonté de Dieu, quand nous ne comprenons pas l'importance de Ses exigences à notre égard. Heureusement, dans sa bonté, Dieu nous reprend et nous recadre par son Esprit, tout comme des parents aimants redressent avec fermeté et douceur leurs progénitures.


Etre redressés par le Seigneur est la preuve que nous sommes ses enfants et qu'il nous aime. Cependant, en tant qu'enfants, nous avons aussi des obligations envers Lui : celle d'obéir à sa voix toutes les fois que Dieu nous parle et que cela s'avère nécessaire. L'obéissance est primordiale dans la vie des croyants et occulter ce principe nous expose à l'insensibilité, voire à l'endurcissement. Où en sommes-nous quant à notre acquiescement à la volonté divine ? L'endurcissement ne vient pas de manière à crier gare, il débouche par une suite de problèmes non traités, qui tels des herbes envahissantes vont étouffer notre désir et notre capacité d'obéir, nous entraînant sur les sentiers mortels de l'endurcissement.

Désobéir volontairement à Dieu est un drame sans nom. C'est un refus net de se conformer à la volonté divine et par conséquent de s'affirmer comme étant au dessus de Dieu. La désobéissance de Lucifer a provoqué sa chute, tout comme celle d'Adam et Eve. A la base d'une telle désobéissance, il y a l'orgueil et la manifestation d'un cœur altier et insoumis qui dit volontairement à Dieu : '' Qui es-tu pour que je me soumette à toi ?'' Adam et Eve perdirent leur place en Eden car ils ont remis en cause l'autorité du Seigneur qui leur avait ordonné de ne pas manger du fruit défendu. Ils ont fait fi de son interdiction au profit de leur propre conception : ils étaient suffisamment grands pour savoir ce qui était bon pour eux. La désobéissance délibérée du pharaon a entraîné l'endurcissement de son cœur, car il a jugé bon de n'être que son propre maître.


La Bible recèle de nombreux autres exemples d'hommes et femmes qui se sont ouvertement opposés à Dieu. Tous se sont irrémédiablement perdus. Sachons obéir à Dieu même dans les petites choses, si nous voulons avoir son approbation dans les grandes.

Est sage aux yeux de Dieu, celui qui accepte la réprimande, même injustifiée. Un reproche n'enlève rien à nos mérites, cela ne nous disqualifie pas non plus, bien au contraire, nous devons accueillir un reproche justifié comme une grâce divine et une occasion inespérée de nous améliorer. Un véritable ami n'est pas celui qui vous flatte du matin au soir quand bien même il vous verrait sur un mauvais chemin. Un véritable ami sait que même si ses propos vous blessent un peu, ils sont dictés par l'amour. Certaines personnes refusent net toute espèce de reproches, elles se braquent à la moindre critique, à la moindre objection. De telles personnes préfèrent leur œillères à la vérité salvatrice. Leur crédo c'est ''Dieu seul'' et de ce fait, nul n'est assez digne de les reprendre car elles savent tout sur tout. Une telle attitude est désastreuses car Dieu veut que nous apprenions les uns des autres et que nous nous soumettions les uns aux autres (Eph 5:21).


L'endurcissement spirituel tient à peu de choses , aussi, il nous appartient d'être vigilants aux signes avant-coureurs évoqués. Confions à Dieu notre cœur, notre liberté, nos désirs. Désirons marcher plus étroitement avec lui, et demandons lui la grâce de comprendre la valeur de l'obéissance. Lorsque l'insensibilité nous gagne prions pour être renouvelés d'un nouveau zèle, d'un nouveau feu. Allons vers la maturité chrétienne et comprenons toute l'importance d'obéir à Dieu, en ayant un cœur soumis, en imitant le modèle par excellence, Jésus-Christ notre Seigneur.



Abonnez-vous à notre newsletter et suivez nos actualités

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2019