Gérer famille et belle-famille: les 10 règles d'or...

Ça y est, vous vous êtes enfin mariés et vous vous apercevez qu'il y a beaucoup à faire pour construire votre vie à deux. De votre bonheur dépend beaucoup de choses, et des règles à respecter pour la bonne entente et l’épanouissement de votre couple. Si vos familles respectives ont été présentes de la fréquentation jusqu'au mariage, il est néanmoins certain que vous allez donner une identité propre à la vôtre et que cette identité est l'oeuvre du couple et doit clairement être définie. Comment gérer les exigences de chacun, et quelles relations est-il souhaitable d'entretenir avec la famille et la belle-famille, cela d'autant plus que vous ne voulez fâcher personne ? Casse-tête assuré ? Allez, détendez-vous, on vous donne quelques tuyaux !


Ce qu'il ne faut pas faire :


1-Laisser la famille ou la belle-famille s'ingérer dès le départ dans le couple. Vous pouvez recevoir d'eux des conseils; néanmoins, les grandes décisions doivent toujours être prises par vous deux.

2-Exposer vos différents conjugaux à vos parents respectifs, car forcément ils prendront parti et la situation ne ferait que s'empirer. Privilégiez le dialogue, et la lecture de la parole ensemble; ensuite priez et parlez au Seigneur qui saura vous aider à démanteler les conflits avec sagesse.

3-Faire étalage de votre intimité à votre mère ou à un membre de votre famille, même si vous avez confiance en elle. C'est d'abord avec votre conjoint que vous devez parler de ce qui vous gêne et trouver des solutions ensemble pour améliorer les choses.

4-Prendre l'argent du couple et l'envoyer en cachette à votre famille. Votre argent appartient au couple; aussi, toutes les décisions doivent se prendre de façon conjointe. Vous devez être au clair sur les questions financières et discuter avec votre conjoint de l'aide qu'il vous est possible de donner. N'oubliez pas que l'argent est la deuxième cause de divorce parmi les couples.

5 Accepter de l'argent ou de l'aide de votre famille sans en avoir discuté avec votre conjoint. Si vous êtes la femme, votre conjoint peut se sentir humilié car il est le chef du foyer. Là encore, demandez-lui toujours son avis car rien ne peut rester cacher longtemps.

6-Se moquer ou critiquer sa belle-mère ou sa belle-famille ouvertement devant son conjoint. Vous risquez de le/la blesser, car vous touchez à ses racines et à ses origines si vous êtes un couple mixte.

7-Réglez vos comptes devant la famille ou la belle-famille et en profiter pour dévoiler les secrets de l'un ou de l'autre. En cas de différents, adressez-vous d'abord au Seigneur, puis à votre responsable spirituel (en cas de désaccord profond) qui saura vous conseiller tous les deux.

8-Imposer à votre conjoint de se rendre aux fêtes familiales, surtout si l'ambiance et le contenu dénotent avec la foi chrétienne ; il peut faire des concessions, mais rien ne l'y oblige.

9- Ne pas mettre des limites et laisser la belle-famille s'imposer en débarquant chez vous à n'importe quel moment. N'oubliez pas que vous n'êtes plus seule, par conséquent, vous ne pouvez pas imposer votre famille à votre conjoint, à tout va. La famille doit également apprendre à ne pas débarquer à l'improviste, même s'ils habitent la rue d'à côté. Certaines d'entre vous, diront que c'est une règle aussi délicate que difficile à mettre en place dans certaines cultures, mais elle est néanmoins nécessaire si vous ne voulez pas subir des visites intempestives. Recevoir du monde à la maison devrait être un choix commun du couple et non une obligation.


10- Accepter que votre mère ou belle-famille critique votre conjoint devant vous.

C'est la meilleure façon de nuire à son estime de soi ! Ne vous joignez pas aux critiques pour raconter les défauts de votre conjoint. Ce serait de la trahison à ses yeux.

Vous avez vous-même des défauts ! N'oubliez pas ceci : maintenant que vous êtes devenus ''une seule chair'', tout ce qui l'affecte vous affectera également . Vous avez le devoir de le/la protéger et de ne pas divulguer les choses le/la concernant (sauf si vous avez découvert des faits graves).


Il est de votre devoir de protéger votre couple non seulement de la langue et des regards extérieurs mais aussi des intrusions familiales indiscrètes qu'elles soient à bon ou mauvais escient. Vous aurez toujours besoin chacun de vos familles respectives, mais homme et femme sont appelés à quitter leur cocon familial d'origine et à s'attacher l'un à l'autre pour devenir une seule chair, une nouvelle entité donc.

Prenez position contre tout ce qui pourrait empêcher à votre couple de prendre son envol ou de nuire à son épanouissement.

''C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair.'' Genèse 2:24



27 vues

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020