Comment présenter un homme à ses parents ?

Mis à jour : il y a 6 jours

Nous vivons dans une société dite moderne, qui a jeté aux orties bien des valeurs et protocoles essentiels suivis autrefois, mais jugés vieillots de nos jours. De nombreux parents ont eux-même enfreint les règles de pudeur et de bienséance, aussi, quoi de plus naturel que de voir leurs enfants les imiter ? Mais si vous êtes croyante et que vous avez reçu certaines valeurs en héritage, suivez-les afin que votre bonne conduite soit source de fierté à la fois pour vous, mais aussi pour vos parents et vos enfants plus tard.



Il est entendu de tous que la femme est la gardienne de la sainteté. Peu importe ce que font les hommes et la manière dont ils ont décidé de se conduire, les femmes n'ont pas à les imiter car la honte et le déshonneur retomberaient sur elles. Vous trouvez cela injuste ? Nous aussi, mais songez que les mères sont en partie responsables de ce état de fait car elles éduquent leurs fils différemment de leur fille, leur octroyant plus de liberté, les dispensant des tâches ménagères etc...Les garçons devraient bénéficier de la même éducation en matière d'hygiène, de fidélité conjugale et de sérieux dans les relations que les filles, mais nous y reviendrons dans un autre article.


Aujourd'hui, les jeunes filles (à de rares exceptions près), peuvent choisir librement leur prétendant. Aucun parent qui aime sa fille ne se hasarderait à lui imposer son choix pour quelque raison ou motifs que ce soient. Nous pouvons conseiller, forts de notre expérience de la vie, car nous sommes à même de pouvoir juger du sérieux d'un homme, mais non imposer.


Si un homme vous fait la cour et que vous songez à répondre à ses avances, voici quelques conseils précieux.


Soigner votre témoignage


En tant que chrétienne, vous devez recevoir la conviction que cet homme répond aux critères que vous avez demandé à Dieu, ceci est très important.

Si vos parents ne sont pas ouverts d'esprit, ou si vous savez qu'ils ont certains préjugés (racisme, convictions politiques, position sociale...), priez avant d'aller les voir. Certaines jeunes filles ont peur de la réaction de leurs parents, surtout dans certaines cultures où le simple fait d'aborder ces questions avec ses parents peut être qualifié d'effronterie. Mais il vaut mieux affronter leur colère que d'entretenir une relation secrète qui peut dégénérer à la longue. Imaginez que vous ne maîtrisiez pas la situation et que vous tombiez enceinte : ce serait un drame absolu et ils le vivraient comme une trahison envers l'éducation qu'ils vous ont donnée. Sans compter que vous risquez de vous retrouver à la rue...


La réaction de vos parents dépendra en grande partie de votre attitude, de votre comportement et de l'image qu'ils ont de vous. Inutile de vous dire que si vous vous êtes mal comportée vis-à-vis d'eux à plusieurs reprises ou êtes qualifiée de ''rebelle'', vous partez déjà désavantagée, c'est pourquoi vous devez soigner votre témoignage.


Attendre le bon moment


Les parents détestent les mensonges, même si eux-mêmes n'ont pas eu un comportement exemplaire à ce sujet. C'est pourquoi évitez tout mensonge et toute vie double : ce n'est pas très honorable pour une jeune femme que de se comporter ainsi. Tant que vous êtes encore étudiante, concentrez-vous sur vos études car les relations amoureuses sont souvent source de distractions et peuvent perturber vos études. Faites les choses dans l'ordre. Si la relation amoureuse vient après vos études, une fois que vous êtes sur le marché du travail et en passe de construire votre vie d'adulte, vos parents seront plus réceptifs car ils considéreront que c'est le cours normal des choses.


En revanche, si vous sortez à peine de votre majorité et que vous êtes pressée de vous marier, il est normal que vos parents tentent de vous persuader d'attendre un peu. Le mariage n'est pas une grande fête, mais une grande responsabilité; on s'y engage lorsque l'on sait faire preuve de maturité.



Prier et garder son coeur


N'entamez aucune relation proche dès la rencontre. Demandez à votre soupirant un temps de réflexion pour chercher Dieu chacun de son côté. Ne passez pas des heures au téléphone avec lui et refusez les sorties aux restaurants et autres, tant que vous n'aurez pas la certitude que c'est lui. Vous saurez ainsi si la personne est sérieuse ou si ce n'est qu'un aventurier. En évitant de réveiller des sentiments amoureux, vous préserverez votre cœur s'il n'y a pas de suite.

Un homme n'a pas le droit de contourner votre permission pour aller demander votre main à vos parents, espérant par là vous ''forcer'' un peu . Se conduire ainsi trahit sont manque de savoir vivre. Vous savez quoi faire en pareille situation.


Rechercher des conseils


Discutez abondamment avec vos parents et posez leur des question sur leur rencontre et leur relation amoureuse. Sondez-les pour savoir comment s'est passé la présentation officielle, ceci dans le but de les préparer psychologiquement, car ils se demanderont certainement pourquoi vous leur posez soudainement toutes ces questions. Les questionner permet aussi d'en apprendre plus sur le protocole qui leur plairait quant aux relations amoureuses de leurs enfants.


Parlez à vos parents de la rencontre avec Paul ou Jean-Luc et n'omettez rien. Confiez-leur tout ce que vous estimez être important, les points forts et les points faibles, vos doutes et vos certitudes et ne cherchez pas à enjoliver le tableau. N'oubliez pas que les parents veulent avant tout être rassurés et savoir où vous en êtes très précisément. Parlez-leur de la stratégie que vous avez mis en place et demandez-leur de vous accompagner dans la prière. Vos parents apprécieront votre maturité et votre volonté à bien agir, mais si vous entamez une relation avec un homme sans qu'ils soient au courant, ils vous en tiendront rigueur, surtout s'ils l'apprennent par un tiers et que la relation se solde par un échec.


Ne présentez pas un homme à vos parents tant que vous n'êtes pas sûre que c'est le bon. Il est très mal vu pour une jeune femme de faire défiler quantité d'hommes à la maison, d'où la nécessité de ne pas se précipiter mais de prendre son temps pour être sûre de son choix.

Ne livrez pas à votre soupirant les secrets familiaux et ne lui donnez pas les clés pour gagner le cœur de vos parents, cela ne serait pas à votre avantage, il doit faire ses preuves. N'oubliez pas que vos parents ont plus d'expérience que vous et que leur rôle est de vous protéger. Laissez-les faire leur travail en examinant les motivations réelles de votre soupirant et mettre à nu ses failles éventuelles.


Savoir réagir aux oppositions


Si vous êtes convaincue mais que vos parents ont des doutes, écoutez-les jusqu'au bout et ne partez pas en claquant la porte, décidée à n'écouter que vos sentiments. Priez encore plus et demandez au Seigneur d'éclaircir la situation. Je ne cherche pas à affirmer que les parents ont toujours raison, parfois ils ont tort, mais souvenez-vous qu'en cas de détresse ou de difficultés, ou si cet homme venait à vous abandonner, vous aurez besoin de vos parents et que ces derniers seront toujours présents pour vous soutenir.


Les sentiments nous aveuglent parfois et nous font perdre le sens de la réalité et rien n'est plus dangereux que de s'engager dans une relation que les parents désapprouvent, parce qu'ils ont ''flairé'' quelque chose de pas très clair. Il est évident qu'étant majeure vous pouvez vous marier sans leur consentement mais la bénédiction parentale lors d'un mariage est une des plus belle choses qui soit : c'est le couronnement de nombreuses années de sacrifices pour des parents, autant vous dire que les priver d'une telle grâce serait impardonnable. Cependant, ils n'ont pas pour autant tous les droits, comme celui de vous refuser leur bénédiction pour des raisons de préférence... Si le Seigneur vous a donné son feu vert, la seule chose à faire est de prier, prier et prier encore pour qu'il brise leur résistance.


Respecter le protocole


Si vos parents acceptent votre soupirant, continuez à bien vous conduire et si vous sortez le soir, éviter de rentrer à des heures indues et ne dormez pas chez lui ; ce qui renvoie un très mauvais signal à vos parents. Même si vous êtes majeure, ou fiancée, il est bon d'avoir une heure décente pour rentrer à la maison ; c'est aussi une façon de respecter ses parents.

Demandez à votre soupirant d'entamer la même démarche que la votre auprès de ses parents. N'allez jamais voir les parents de votre futur, ce sont vos parents qui doivent aller demander votre main et ce dès que vous déciderez de vous fiancer. Les deux familles doivent se rencontrer dans le cadre d'une présentation officielle et vos parents ne doivent pas y aller les mains vides mais apporter des cadeaux à vos parents ainsi qu'à vous-même. Ce sont les parents du fiancé qui doivent inviter la famille de l'heureuse élue. Nous y reviendrons dans un autre article sur les fiançailles.


Fuir l'impudicité


Honorez votre corps jusqu'au mariage afin d'avoir un témoignage authentique et de bénéficier de la bénédiction de Dieu. Ne vous mettez pas dans des situations périlleuses où vous risquez de tomber dans le péché. C'est aux hommes que revient ce rôle de veille et de protection mais c'est souvent eux qui souhaitent mettre la charrue avant les bœufs. Soyez intransigeante là-dessus et rappelez à votre soupirant que la loi du Seigneur ne saurait être méprisée sans conséquences. S'il doit vous quitter dites amen et ne versez pas une larme pour un individu qui méprise quelque chose d'aussi beau et aussi sacré que la sexualité.

Respectez-vous, honorez vos parents et craignez Dieu, afin qu'il vous bénisse en vous donnant un foyer où vos vertus brilleront tel un flambeau et feront la fierté de vos enfants après vous.


Je vous souhaite le meilleur.



0 vue

NOUS SOMMES SUR INSTAGRAM

  • Instagram

Femmes Chrétiennes

Pures & Vertueuses

Newsletter

 Rejoignez-nous 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest - Black Circle

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020