7 leçons tirées de la vie de Déborah

Mis à jour : juil. 30


Déborah était une femme extraordinaire choisie par Dieu en des temps critiques: Israël était dominé par ses ennemis à cause de l'idolâtrie. Dieu suscitait des juges qui les guidait dans Ses voies, mais aussitôt que ces juges mourraient, ils retombaient dans leurs travers. Déborah fut elle aussi appelée par Dieu pour être juge et prophétesse (Juges 4:4). Elle conseillait Barak, roi de l'époque et était considérée de tout le peuple, qui venait à elle pour être jugé.



Déborah était mariée à un homme du nom de Lapidoth. Mère de famille, femme de compassion, mais aussi de courage, elle va se lever comme une mère en Israël pour mettre fin à la tyrannie et à l'asservissement de son peuple.


Leçon 1: Dieu appelle qui il veut, hommes ou femmes.


La situation critique du peuple de Dieu, a amené une femme sur le devant de la scène, alors que le poste de juge était uniquement dévolu aux hommes. L’appel de Déborah, a été justifié par l’absence de leader mais pas uniquement; Dieu a vu sa foi et l'intégrité de son caractère. Elle priait pour le peuple de Dieu qui était oppressé par l'ennemi. Il y avait bien des hommes du temps de Déborah, mais c'est une femme qui a été choisie, car Dieu ne regarde pas au statut, ni à l'apparence, mais il regarde au cœur.


Leçon 2: L’appel de Dieu est toujours publiquement reconnu.


Quand Dieu suscite et oint une femme pour son service, il accrédite son ministère. Dieu donnera toujours des signes visibles, tangibles, afin de montrer qu’il est bien à l’origine de cet appel. Ceux donc qui s’y opposent, pour quelques raisons que ce soient, s’opposent à Dieu lui-même. Les femmes ne devraient donc pas se restreindre ou se limiter à cause des critiques ou du jugement des religieux, elles doivent en premier lieu se montrer intègres, fidèles et obéissantes en toutes choses et ce faisant, Dieu honorera leur ministère.


Leçon 3: L’appel de Dieu ne nous décharge pas de nos obligations familiales.


Déborah, était femme de Lapidoth. Pourquoi la Bible précise cela ? Pour souligner que nous avons plusieurs fonctions en tant que femmes et que nous devons les remplir toutes. Dieu nous veut équilibrées et il s’assurera que nous remplissons bien nos devoirs familiaux avant de nous utiliser: pas question d’être des contre-témoignages ! Notre mission première est de prendre soin de notre foyer et de nos proches.


Leçon 4: La beauté est à l’intérieur et non à l’extérieur.


Il y a certaines qualités indispensables que Dieu veut trouver en nous avant de nous confier de grandes missions. Une des grandes qualités de Déborah, c’est qu’elle était une femme de sagesse, de confiance et de confidence remplie du Saint- Esprit: elle pouvait conseiller le roi, lui donner des messages prophétiques et ce dernier pouvait s’entretenir avec elle sans crainte. Déborah était une femme admirable qui cultivait avant tout la beauté spirituelle et la les vertus intérieures.


Leçon 5: L'amour se sacrifie.


Face au danger, Déborah ne s’est pas contentée de rester assise sous son palmier, elle a joint les actes à sa foi. Elle a fait preuve de courage et a mis sa confiance en celui qui l'a appelée pour aller au combat. Déborah était prête à donner sa vie pour son peuple, comme une mère donnerait sa vie pour ses enfants. Elle s'est d'ailleurs définie comme étant une ''mère en Israël''. C'est comme des mères que les femmes doivent se lever et manifester le même amour sacrificiel envers le peuple de Dieu qu'elles sont appelées à servir.


Leçon 6: La femme sublime l’homme.


La véritable grandeur est dans l’humilité. Déborah n’a pas cherché à tirer avantage de sa position de juge et de prophétesse, elle a su rester à sa place. Elle ne s’est pas livrée à la compétition avec quiconque; au contraire, elle a fait preuve d'humilité et a aidé Barak à accomplir sa tâche. Une femme intelligente sublime l'homme, même lorsqu'elle à affaire à un homme peu sage ou moins compétent qu'elle. Elle ne le dénigre pas et ne le déconsidère pas, mais le traite avec respect, en privé tout comme en public. Dieu choisira toujours des femmes qui sont prêtes à faire preuve d'humilité en tout temps, même si elles ont de grands dons ou de grandes capacités.


Leçon 7: Le vrai leader n’a pas peur de transmettre.


Lorsque Sisera le Général ennemi d’Israël a pris la fuite, il s'est réfugié dans la tente d'une femme nommée Yael. Celle-ci lui a donné du lait et il s'est endormi de fatigue (Juges 4:17). Elle a alors pris un pieu et lui a fracassé la tête. La Bible relate que c'est ainsi que deux femmes donnèrent la victoire à leur pays, qui fut en repos pendant 40 ans.


Ce que Déborah a commencé, Yaël l’a achevé, car c’est le Royaume de Dieu qui importe et non qui fait quoi. Dieu veut que nous travaillions dans l’unité. Peut-être qu'une autre personne prendra le relais dans une oeuvre que nous avons commencé ou sera envoyée par Dieu pour nous compléter: il n'y a pas de place pour la jalousie. Nous avons besoin d’une Yaël pour nous aider à accomplir la tâche que Dieu nous a donnée.




L’Esprit de Dieu a du mal a agir avec liberté à cause du manque d'unité de son peuple et de l'esprit de concurrence qui agit en son sein. Déborah était une femme hors du commun, qui par sa foi et ses belles qualités a été puissamment utilisée pour Dieu. Ces sept leçons tirées de sa vie, nous prouvent que Dieu peut utiliser toute femme qui le désire et se met à son service avec humilité, amour et un cœur de sacrifice.

67 vues

 Rejoignez-nous sur les réseaux sociaux

Femmes Chrétiennes

Pures & Vertueuses

Newsletter

 Rejoignez-nous 

  • Facebook
  • Instagram
  • Pinterest - Black Circle

@ Ecole des Femmes Chrétiennes - Tous droits réservés - 2020